Langues: FR

POLITIQUE D’ADM APG AIRLINES

La politique d’ADM d’APG AIRLINES s’applique mondialement.

 

Raisons d’émission des ADMs:

 

-       Ventes non reportées ou non encaissées

-       Mauvais taux de commission appliqué

-       Billets émis avec une carte de credit non acceptée par la compagnie comme forme de paiement

-       Taxes aéroportuaires ou YQ/YR sous-collectées

-       Tarif sous-collecté ou tarif incorrect (La rubrique Sales Restricts dans les notes tarifaires doit être vérifiée avant d’émettre un billet 275)

-       Tarif IT, négocié, privé ou corporate quand GP n’est pas la compagnie opérante

-       Double remboursement (via BSP Link et en automatique)

-       Billets trop remboursés

-       Chargeback de carte de crédit / Usage frauduleux d’une carte de crédit

-       Ré-émission sans endorsement du billet d’une autre compagnie

-       Classe de réservation incorrecte

-       Frais d’échange, d’annulation ou d’administration indiqués dans les notes tarifaires mais non déduites ou collectées lors de l’émission, de l’échange ou du remboursement

-       Billets Interline émis alors qu’aucun accord Interline n’existe avec la compagnie.

-       Billet émis avec un coupon OPEN alors que la fare basis n’accepte pas les segments OPEN

-       Billet émis avec un segment NON CONFIRME alors que la fare basis implique que tous les segments soient confirmés.

 

 

APG AIRLINES appliquera des frais d’administration de 10EUR par ADM ou l’équivalent en monnaie locale, un frais additionnel de 25EUR par billet ou équivalent en monnaie locale sera ajouté en cas  d’ADM pour chargeback, fraude à la carte de crédit.

APG AIRLINES confirme que tous les ADMs peuvent être disputes via le BSP Link. Avant l’acceptation ou le rejet de la dispute en BSP Link, la compagnie ou son représentant établira une correspondance avec l’agent.

APG AIRLINES se réserve le droit de changer sa politique D’ADM avec une notification 15 jours avant l’application de la nouvelle politique.